Humeurs

Ces jupes trop longues…

Résultats de recherche d'images pour « long skirt »

On est dans de la surenchère symbolique! Reprocher à une jeune fille sa jupe trop longue, c’est pathétique à souhait comme si il existait une « bonne » manière d’habiller une jupe ou comme si il existait des jupes de « bonnes » et de « mauvaises » longueurs… La question importante est de savoir jusqu’où ira ce climat de surenchère? De plus, ce climat est-il légitime? Devrions-nous l’accepter? Après les jupes longues, que faudra-t-il proscrire? codifier? uniformiser? imposer comme norme d’acceptation à vivre ensemble?

La logique va et doit atteindre ses limites car cela en devient absurde et liberticide. Certains ont tellement peur de l’alter qu’ils en arrivent à se sentir fort et puissant uniquement en restreignant leurs libertés (et celles de leurs contemporains par la même occasion) en espérant ainsi atteindre et nuire au groupe qu’ils ciblent. Ce sont des gens qui s’imaginent en guerre et en état de siège, complétement envahit par une minorité! Quelle bêtise! Quelle absurdité! Que de dégâts! Et cela pour quel horizon exactement…? Pour quel projet de vie commun? Ah ok, juste pour se sentir encore un peu chez soi… Comme si la présence d’autrui dénaturait fondamentalement son « chez soi »…?!

Avec de telles agitations, il est clair que le chemin est encore long. Faut-il encore et encore expliquer pourquoi la présence de l’autre? Probablement! Mais si seulement l’Histoire pouvait ne pas être un enjeu politique de légitimation exploité par les uns et les autres pour disqualifier l’Autre ou pour le noircir…

Si seulement nous pouvions reconnaître que l’exploitation de l’homme par l’homme, en particulier via la colonisation et l’immigration du travail, a été l’un des processus majeurs qui a (re)dessiné les contours du paysage sociétal actuel et ceux de notre histoire récente!? Histoire que nous devrions mobiliser pour faire œuvre commune, chemin commun et horizon commun. En d’autres termes, pour faire société commune!

Quant à la géopolitique actuelle, dont l’actualité morbide et angoissante semble être désormais un trait caractéristique de notre temps, elle résulte des rapports de forces entre puissances installées auxquels on ajoute les phénomènes d’érosions et de résistances des acteurs qui refusent les schémas d’exploitation de l’homme par l’homme imposés par ces puissances… Ben oui, Daech, dans ses fantasmes les plus fous, aurait peut-être bien envie de nous exploiter, nous les démocrates…!? Etre calife à la place du calife, n’est-ce pas là le logiciel interne de ces diables qui se noient dans la haine de l’Occident? Peut-être le capitalisme crée-t-il ses propres antithèses pour se survivre!? Après tout, une idéologie a toujours besoin de se confronter à un adversaire identifié/identifiable (sinon à bricoler au besoin), sans cela elle ne pourrait justifier son existence. A l’époque, le grand méchant loup était le communisme! Le monde était divisé en deux, quoi de plus commode! La complexité du monde réduite à deux camps qui se font peur… Désormais, l’ennemi c’est l’islamisme. Désormais le monde est un monde complexe où les puissances font partie d’un tout global et où leurs privilèges sont remis en question par l’émergence de dynamiques et de consciences qui ont l’ambition d’acquérir toujours plus d’indépendance et toujours plus d’autonomie. Les révolutions arabes étaient un signal allant en ce sens: un élan d’émancipation légitime des peuples soumis à des dictatures étouffantes… mais utiles (ou considérées comme telles) pour notre bien-être, nous qui apprécions tellement les plages de Tunisie et les croisières sur le Nil… Ah ça! L’exotisme et le luxe, une manière distinguée et civilisée d’instaurer un rapport de force favorable à l’exploitation de l’homme par l’homme!

K.S.

Publicités

Laissez-nous un commentaire pour le débat :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s