Humeurs·Socio, éco & politico

Bruxelles en sang en sens (poème)

Bruxelles,
Ma belle
Bruxelles en sens

Bruxelles en sang.
Sans pitié pour ces victimes
Et ces esprits qu’on abîme
Bruxelles dans l’abîme
En cendres et dans le noir
Ils veulent nous faire choir
Mais on ne perdra pas espoir
Que voulez-vous de nous ?
Nous pousser à bout ?
Mais on restera debout !
Et on ne pliera le genou
Que devant Dieu, Le Seul L’Unique
Même si vos pensées nous intoxiquent
Et prennent des nôtres vers vos rangs sataniques
Ces jeunes paumés
Que vous avez drogué
À la haine de l’autre
Mais nous, on ne sera pas vos apôtres

O.K. il faut qu’on mette tout à plat
Dans ce plat pays, il y a des choses qui ne vont pas
Dans un système qui ne t’aime pas
Ça ne m’étonne pas que ça pète
Dans une société qui te rejette
Qui te discrimine pour ton voile ou ta face
Qui se voile la face
Ne comprends pas que ça laisse des traces
Qui vomit sur toi derrière un écran
Qui s’étonne qu’on soit à cran
De l’interdiction du port du voile
Au débat sur l’identité nationale
Qui vient du pays d’à côté, à côté de la plaque
Aux idées politiques toxiques
Ça se répète dans le temps toutes ces piques
Tic- tic- Tac
Et on s’étonne que ça détraque
Que ça détonne sur le moral
Le racisme ordinaire et le rejet considéré normal
Triomphe du respect et de la justice sociale
Des écoles poubelles, qui font perdre le temps et rendent oisifs la jeunesse
Plus belle la vie, si ça mène à la case chômage ? C’est là que le bât blesse.
Enseignement et emploi à deux vitesses
Discriminations
Et humiliations
On vous répète qu’on veut le respect pourtant
« enlève ton voile, on n’est pas en Iran
On caricature ton prophète
Si tu ne comprends pas, tu es trop bête
Et on se cache
Derrière l’humour de lâche »
Si on bafoue ton identité, ton estime, ton respect et tes droits
Qu’on ne s’étonne pas du communautarisme comme choix
Les esprits les plus faibles et enragés
Virent à la délinquance
Et suit la déliquescence
Je pleure la dégénérescence
D’une jeunesse en manque de sens

C’est du pain bénit pour les pervers
Qui te la font à l’envers
Et ces sodomites intellectuels
Qui viole ton esprit
Mais chacun sa responsabilité personnelle
Il faut bien être petit
Pour se venger
Et retourner
Une religion
Pour dégueuler ses frustrations
Un texte hors contexte
Sert de prétexte
À des frustrés qui savent à peine lire
Qui soit ne savent pas réfléchir
Soit savent mentir
Ils tirent profit, profitent et s’improvisent leader
Règnent dans la peur
Et ont pour dicton
Le choc des civilisations
« T’as vu comme ils nous aiment pas
Ils nous bombardent, humilient nos femmes et bafouent nos droits
Viens avec nous, on te promet plus qu’un toit
Plusieurs femmes et des villas
On pillera des villages
Et on se partage
On priera le cœur noir pour se montrer
Et on montera le doigt plus bas que l’orgueil pour défier
On s’amusera
On tuera
Et on se droguera pour le faire
Tu feras certainement grande peine à ta mère
Mais ça vaut le coup, ce bonheur effet mère
N’oublie tu es notre frère !
Et puis quand tu auras trop de sang sur les mains
Et que ton cerveau ne supportera plus de survivre d’autres lendemains
Tu te feras exploser
Pour l’honneur d’être exposé
Dans la presse à tirage
Pour amplifier la haine et la rage
Mordront à l’hameçon les médias
Et ça nous arrangera
Ils se tromperont d’ennemi
et bafoueront leur démocratie »

Qui brisera le cercle vicieux ?
Se mettra à prier son Dieu ?
Sans s’imposer ni mépriser personne
En ces temps, qu’on s’aime et qu’on se pardonne
Qu’on donne du meilleur
Qu’on sèche nos pleurs
On a encore une belle société à reconstruire
Qu’on redessine des sourires
Sur des lèvres qui ne se fermeront pas
On jouira
De notre liberté d’expression
Qu’on ne la laissera pas enfermée dans la bouche de cons
Qu’on élève le débat intellectuel
Qu’on nettoie les tensions qui s’amoncellent
Qui le fera ? Qui le fera ? Qui le fera ?
Seront-ce les journalistes, les politiques ou les artistes ?
Ou l’anonyme citoyen qui prendra le risque ?
On le fera. On le fera. On le fera.
Moi j’y crois.

Safia B.

Publicités

Laissez-nous un commentaire pour le débat :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s